les salves poétiques


Morges accueille, du 21 au 24 avril, Les Salves poétiques. Pour sa première édition, ce festival déclare la ville espace ouvert aux mots et aux rencontres poétiques.

 

Durant quatre jours, lectures, ateliers d’écriture et spectacles vont se succéder au cœur de la Cité. Initiée par Laurence Verrey, poétesse et membre du collectif POEM (Poésie en mouvement), la manifestation donne rendez-vous au public avec une poésie qui se dit et s’écrit à l’air libre. Pour l’occasion une dizaine de poètes sont invités, de Suisse romande (Claire Genoux, Françoise Matthey, François Debluë) mais aussi de France, du Tchad et de Syrie. Le temps du festival, ce groupe d’auteurs va alterner moments d’écriture, où il s’agira de « se mettre en résonance avec les lieux » (L.Verrey), et moments de partage. Une « Lecture sous le Marronnier », place de l’Hôtel de Ville, sera l’occasion de célébrer la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le jeudi 23 avril, et une « Nuit de la poésie », en guise de final le 24 avril, offrira une scène ouverte de lecture, « dans la diversité des écritures »: les voix des poètes invités et de Gymnasiens s’y croiseront, et feront « chanter la poudre » du poème. Notons aussi que deux ateliers d’écriture, animés par Blaise Hofmann et Pierre Fankhauser, engageront les participants à devenir flâneur urbain, rêver la rue et mettre en mots ces déambulations. Enfin, Nord Sud/Où vont les voix, un voyage poétique mêlant spoken word, chanson et musique, en compagnie des français Marie Ginet et Dominique Sorrente, ouvrira les feux au Château de Morges, le 21 avril. Saluons l’initiative de POEM de mettre la création poétique sur le devant de la scène, et de lui donner une telle visibilité sur la place publique. Gageons que ces premières salves initient à l’avenir de nombreux feux d’artifice.

 

Eric Duvoisin