D’un Jacques à l’autre


Préparez-vous à sortir la poésie des livres : le jeudi 16 mars, entre voix et paysage, elle fera son chemin bien au-delà. De part et d’autre du Léman, on écoutera Jacques Roman, on dira Prévert, on voyagera avec Salah Jahine, on discutera avec Patrice Duret.

 

Les moments mallarméens du Printemps se suivent mais ne se ressemblent pas. A 12h12, ce jeudi 16 mars, c’est Jacques Roman que l’on pourra retrouver, dans l’intimité du foyer de la Grange de Dorigny. Il est écrivain, il est poète, il est aussi acteur. Ses Proférations sont une œuvre poétique qui ne saurait se passer de l’oralité, ce sont des « partitions à poumonner ». La parole y côtoie tout ce que la voix a de musical, jusqu’à l’épuiser, de son premier à son dernier souffle. C’est l’auteur même de ces textes qui les performera au cours de ce midi poétique, l’occasion de profiter non seulement de sa plume dans nos esprits, mais aussi de sa voix dans nos oreilles, « sur le vif du poème ».

 

Le deuxième Jacques à l’honneur lors de cette journée n’est plus là pour lire ses textes, il est pourtant bien vivant dans des cœurs nombreux. Nous célébrons cette année les quarante ans de la mort de Prévert, poète qui a su à la fois parler et donner la parole à beaucoup. On a peut-être été un « Cancre », entendu « L’orgue de Barbarie », vu « Le désespoir assis sur un banc ». Ou rien de tout cela, mais comme on apportera des « Feuilles mortes » au printemps, on pourrait bien présenter Prévert à qui que ce soit lors de la lecture qui aura lieu à la Bibliothèque de Chauderon le 16 mars à 19 heures. Venez y écouter, mais surtout y lire des textes du poète parisien, pour un joli moment de partage.

 

Dialogues entre les métiers ou entre les langues animeront deux autres événements de cette journée. Ecrivain, éditeur, bibliothécaire, Patrice Duret n’a pas voulu choisir ; on peut dire alors qu’il passe sa vie dans les livres. Mais il en sortira pour en discuter aux Bains des Pâquis de Genève (17h30). Puis, du français à l’arabe et en retour, les Roubaiyat de Salah Jahine (Le Port a jauni, 2015-2016) seront à l’honneur pour le vernissage des Poèmes en paysage exposés au Bibliocentre de Lausanne (18h30).

 

Fanny Utiger

 

Quelques documents sur Jacques Prévert

Juliette Gréco chante « Les Feuilles mortes », 1967 : https://www.youtube.com/watch?v=n9Sfx3c7fR0

Prévert présente un peu son lieu de travail, d’art, présente son recueil La pluie et le beau temps, et lit son poème « Le Temps à le temps », 1955  : http://www.ina.fr/video/I00016111/jacques-prevert-a-propos-de-la-pluie-et-le-beau-temps-video.html

Serge Reggiani lit « Tant bien que mal », années 1970 : https://www.youtube.com/watch?v=byuhZWmiAC0

 

Programme du jour

 

Midi poétique: Lecture-rencontre des Proférations de et par Jacques Roman, Foyer de la Grange de Dorigny, Université de Lausanne, 12h12

 

L’Esplanade des poètes – rencontre avec Daniel Mariano, Esplanade de l’Ecole professionnelle de Fribourg, 12h15-12h45

 

Vernissage de l’exposition « Poèmes en paysages », Bibliocentre de Lausanne, 18h30

 

À chacun son Prévert, Bibliothèque Chauderon, Lausanne, 19h00