Le long des flow


Le Printemps se déploie aujourd’hui à Genève. De manière fidèle à la dimension internationale de la ville du bout du lac, la poésie y sera explorée à travers trois revues qui consacrent chacune un numéro spécial à diverses régions du globe. Plus tôt dans la journée, à Lausanne, le style minimaliste du slam se produira dans le milieu académique de l’université, tandis que le soir un débat animera poétiquement le CHUV.

Avec ce lundi 20 mars, la deuxième semaine du Printemps de la poésie continuera son voyage à travers des mondes qu’a priori tout sépare. L’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe orientale formeront l’espace d’une soirée à Genève un unique et poétique continent. Trois numéros spéciaux de revues littéraires y seront présentés. Natalie Riera exposera «La Traverse du Tigre», le petit dernier de sa revue Les Carnets d’Eucharis, un numéro dédié à la poésie romande à partir de l’un des deux fleuves ayant bercé la civilisation dans ses plus douces années. Marion Graf et la Revue des Belles Lettres se laisseront quant à elles porter par le courant du plus long cours d’eau d’Europe à travers un superbe numéro intitulé «Un Danube poétique». Finalement, Laurent Jenny et Claude Mouchard retrouveront la terre ferme pour s’attaquer à la pluralité du continent africain dans les pages d’«Afriques», numéro spécial de la revue Po&sie. Le tout sera modéré par Sylviane Dupuis et Martin Rueff.

À Lausanne, ce sera les mondes du slam et de l’université qui s’uniront. Cette improbable rencontre entre ces deux univers très différents est organisée conjointement par le Cabanon et la Faculté des lettres, qui proposeront à cinq slameurs de l’association SLAAM d’enflammer le bâtiment Anthropole à midi, entre deux cours.

Toujours à Lausanne, en début de soirée, le Printemps s’immiscera au chevet des souffrants. Dans un auditoire du CHUV, les poètes Julie Delaloye, François Debluë, Françoise Matthey et José-Flore Tappy débattront des vertus thérapeutiques de la poésie.

 

Antoine Schaub

Programme du jour

 

Slam together, Le Cabanon, devant l’auditoire 1129, Anthropole, Campus de Dorigny, Université de Lausanne, 12h00 – 12h30

 

Passages en revues : Quand la poésie unit l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe, Bibliothèque de l’Université de Genève, Site Uni Bastions, Espace Jura, rez-de-chaussée, 18h00-20h00

 

La poésie peut-elle surmonter la douleur?, Auditoire Jéquier-Doge, CHUV, Lausanne, 18h30