Paterson, poète de notre temps ?


Ce vendredi 23 mars, plusieurs rencontres sont proposées ; l’occasion d’échanger avec des poètes qui se frottent aux mots quotidiennement mais aussi de s’intéresser au travail d’une éditrice qui cherche à lier langue arabe et française grâce à la poésie. Et pour terminer la journée confortablement installé dans une salle obscure, le City-Club de Pully propose le film Paterson.

 

Le cinéma City-Club de Pully programme le premier événement inscrit dans la thématique 2017 du Printemps, poésie et cinéma. Le film de Jim Jarmush, Paterson, est l’occasion de questionner la figure du poète aujourd’hui, dans son quotidien. Paterson suit pendant sept jours un chauffeur de bus, qui magnifie sa routine par la poésie. Après tout, la poésie est-elle seulement réservée à la figure tutélaire du Grand Poète ? Suite à la projection du film, une table ronde avec Marius Popescu, Sylvain Thévoz et Thibaud Ducret (Anne Pitteloud ne pourra hélas pas se déplacer) prolongera la réflexion et débattra de cette question, entre critique cinématographique et expérience poétique.

 

Cléa Chopard

 

Mais avant de se plonger dans l’essence de l’écriture poétique, il est possible d’aller à la rencontre de plusieurs poètes. Chez Payot Cornavin à Genève, Cléa Chopard et Marina Skalova seront présentes pour partager un moment convivial autour de leur production poétique. Toujours à Genève mais dans le cadre aquatique des Bains des Pâquis, Patrick Duret discutera de son travail en tant que poète et éditeur chez Le Miel de l’Ours.

 

Le travail d’édition sera aussi mis à l’honneur par Bibliomédia Lausanne, qui invite Mathilde Chèvre pour parler de sa maison d’édition Le Port a jauni. Une rencontre qui se veut plus spécialisée, puisqu’elle est principalement destinée aux professionnel.le.s de la bibliothèque ; elle reste toutefois ouverte à toute personne intéressée. Et il y a de quoi être intéressé, car cette édition propose des ouvrages en langues française et arabe et abolit les frontières de la langue par et grâce à la poésie. La poésie devient alors une porte d’entrée pour aller à la rencontre de l’autre, passage offert d’ailleurs aux plus petits avec la collection Poèmes.

 

Du côté de Fribourg, la semaine de l’Esplanade des poètes organisée par l’Ecole professionnelle se termine avec un choix de poèmes à entendre pour combler l’appétit à l’heure de la pause de midi. Et pour les enfants les plus impatients, Adeline Mayoraz lira un conte.

 

Que ce soit pour débattre, écouter, apprendre ou s’émerveiller, ce vendredi 17 mars propose d’interroger deux acteurs centraux de la poésie littéraire, le poète et l’éditeur.

 

Emmanuelle Vollenweider

Programme du jour

L’Esplanade des poètes – Poèmes et contes, Esplanade de l’Ecole professionnelle de Fribourg, 12h15-13h15

Mêler poétiquement les langues arabes et françaises, rencontre avec Mathilde Chèvre, Bilbiomédia Lausanne, 14h00

Rencontre avec Cléa Chopard, Marina Skalova, Payot gare Cornavin, Genève, 17h00

Rencontre avec Patrice Duret, Les Bains des Pâquis, Genève, 17h30-18h30

La figure du poète – soirée Paterson de Jarmusch, Cinéma CityClub de Pully, 19h30