Participez au Printemps de la poésie 2018


Du 12 au 24 mars 2018 se tiendra la troisième édition du Printemps de la poésie. Comme vous le découvrirez, le festival ne cesse de prendre de l’ampleur et d’investir davantage de lieux étonnants ou prestigieux. L’essentiel consiste à faire vibrer une région poétiquement, avec les acteurs du réseau poésie, qu’ils soient auteurs, éditeurs, mais aussi traducteurs, chercheurs, enseignants, bibliothécaires, journalistes ou encore simplement lecteurs. Symbole de ce réseau, le Printemps de la poésie naît de la rencontre des partenaires réunit autour d’un mot et des centaines d’actions qu’il implique.

Lors de cette nouvelle édition, le Printemps de la poésie s’intéressera à la poésie brute. Où réside le brut aujourd’hui ? L’édition 2018 sera l’occasion de mettre « les marges au centre » ; les marges qui sont par excellence les lieux de l’exclusion ou de l’invisibilité. Or, depuis le XIXe siècle, ces lieux ont été pensés comme les ressourcements « énergétiques » de la poésie la plus littéraire, sous l’angle du « primitivisme » ou du « brut ». Cette thématique sera le fil conducteur de ces deux semaines de mars, ce qui n’empêchera pas les échappées belles. Chaque partenaire peut s’y intéresser ou proposer d’autres lieux d’explorations. En outre, cette année, du 7 au 9 mars, auront lieu à l’Université de Lausanne les Assises de la poésie, dont le thème est « Transmettre la poésie : les intermédiaires au centre ».

Si vous désirez proposer un projet et devenir partenaire du Printemps de la poésie, il suffit de m’envoyer une proposition (emmanuelle.vollenweider(à)unil.ch), étant la coordinatrice du Printemps, avant le 22 décembre. Le festival est un lieu d’accueil, de mise en valeur des événements, et non directement de production de votre événement. Le comité du Printemps s’occupe principalement de mobiliser et de rassembler les énergies, afin de mieux faire connaître votre savoir-faire, votre vision de la poésie et votre force d’organisation. Le principe du Printemps est simple, et notre budget collectif : ce sont les partenaires qui produisent l’événement, ce qui garantit votre indépendance de programmation, en lien directement avec vos pratiques et vos goûts.

Que se soit en tant que spectateur ou en tant que partenaire, le Printemps de la poésie se réjouit de célébrer la poésie, en incarnant son réseau ouvert, son laboratoire vivant avec vous.

 

Emmanuelle Vollenweider