Au programme du Printemps – 12 mars


Le Printemps de la poésie débute officiellement ce lundi 12 mars. La température poétique se réchauffe d’abord à Lausanne et Fribourg, pour vous proposer trois entrées différentes dans la quinzaine.

 

La troisième édition du festival du Printemps de la poésie débute dans le cours Poésie de l’Université de Lausanne par la rencontre avec André Velter, grande figure de la poésie française et instigateur en France du  Printemps des poètes. Ancien directeur de la collection « Poésie » chez Gallimard, André Velter témoignera de la situation poétique en France bien entendu, mais aussi de sa propre poésie, étant « plus nomade que jamais ».

Parallèlement à ce premier événement, le Printemps de la poésie germera sur la toile. Un forum permettra à chacun de prendre la parole pour réagir à un événement, débattre des problématiques de la poésie ou proposer quelques vers.

À Fribourg, l’association l’Esplanade débute sa semaine de « midi poésie », résultat du travail des élèves de l’Ecole Professionnelle de Fribourg. Ces midis promettent des moments tantôt légers, tantôt plus intenses, pour se changer les idées lors de sa pause de midi, notamment ce lundi avec la musique du chanteur Eric Constantin et un lâcher de poèmes dans le ciel.

Enfin, le soir, une croisière poétique lance officiellement la thématique de cette troisième édition, « Les marges au centre ». Que ressent-on lorsqu’on est au bout de la vie ? Que dire lorsque l’on s’apprête à franchir le seuil qui nous mène vers une autre nuit ? Au milieu du lac Léman, loin des rives, vous entendrez des extraits du spectacle Luxe, calme de Mathieu Berthollet au Théâtre de Vidy, ainsi que les derniers poèmes de nombreux auteurs qui ont décidé de mettre fin à leurs jours. Ces lectures seront complétées par la conférence du professeur Laurent Jenny sur le surréalisme et la mort volontaire en poésie. Portée par l’eau, les images et le rythme, cette croisière est l’occasion de penser ensemble au dernier souffle. Avec, pour promesse, un retour à la terre ferme pour poursuivre le festival et se sentir encore plus vivant.

 

Emmanuelle Vollenweider

 


Programme du 12 mars

« Plus nomade que jamais », rencontre avec André Velter, Anthropole, Université de Lausanne, 12h15

Midi poésie: que les poèmes s’envolent, Esplanade de l’Ecole professionnelle de Fribourg, 12h15

Prendre le large, aller-retour: croisière poétique, Embarcadère d’Ouchy, Lausanne, 19h30