Au programme du Printemps – 22 mars


Le frémissement des villes sera le sujet de plusieurs événements de la journée du 22 mars. Entre rap et concert, les villes se déclineront poétiquement.

 

Les inscriptions de la Rome antique reprendront vie au Musée romain de Vidy. Par le rap et le graff, les vers seront ré-inscrits dans le contemporain. La rue chante et les murs s’animent ; un moment pour s’aérer la tête tout en étant à l’abri des ponts à proximité du musée.

Si à l’époque on s’exprimait sur les murs, aujourd’hui c’est sur le web. À Chêne-Bourg, les performances de Carla Demierre, Alain Freudiger, Gilles Furtwängler et Wanda Orbertova interrogeront le numérique et son rapport à la poésie. Une réflexion très actuelle abordée par la pratique elle-même.

À l’Espace Eclair, il sera question d’un Henri Michaux parmi mille Michaux, celui de Jacques Roman. Ce dernier donnera à entender des textes du poète pour le découvrir, ou même le redécouvrir. Un événement qui est ouvert aussi aux classes.

Enfin, le soir, un concert donnera à entendre le texte d’Alain Rochat, « Litanies des villes meurtries ». Mis en musique par l’un des compositeurs de la prochaine Fête des Vignerons, Jérome Berney, le poème conte les deux années passées par l’auteur avec le CICR en Afrique. Par le mariage inédit entre le texte, un ensemble vocal féminin et des instruments électriques, des contrastes saisissants seront créés, évoquant les tensions et les paradoxes de notre monde.

 

Emmanuelle Vollenweider


Programme du 22 mars

« Flash Rap » – Démo par les rappeurs du Centre des Jeunes, Centre socioculturel d’Ecublens, 17h00

Vers de rue: Rome rappe ses murs, Musée romain de Vidy, Lausanne, 17h00

Only the curve remains, One gee in a fog, Chêne-Bourg, 18h30

Un Michaux parmi mille Michaux, Espace Eclair, Lausanne, 19h30

Litanies des villes meurtries, Salle Perrier, Pont12 Architectes, Chavannes-près-Renens, 20h00